Le mot du jour

Qui suis-je?


LA VOIX DE L'ÉCHO

POUR LE PLAISIR DE TOUS: AUTEURS, LECTEURS, AUDITEURS...

samedi 21 juin 2014

ANNA LOGON - «176 EN NOIR ET BLANC» - 1 - (QUATRE MAINS AVEC JAVA)

BANDE AUDIO ICI


MISE EN VOIX ANNA LOGON 
 BACH - Prélude No. 1 in C major, BWV 846 tempered Clavier







PARTITION N° 1



Un piano de concert possède 52 touches blanches, 36 noires

À quatre mains, cela fait 176 petites notes qui s’entremêlent...



Tour à tour, les plumes d’Anna et Java se croisent

et en canon se répondent,

Voici leurs partitions...










     Le scintillement cristallin qui pendait des lustres majestueux s’estompa progressivement... Dans la clarté lactescente de la scène, les courbes fluides des deux Steinway laqués noirs s’entremêlaient. Quelques derniers raclements de gorge... trois légers chuchotements... puis le silence s’imposa, respectueux.

     Sur la gauche, deux mains se soulèvent délicatement au-dessus du clavier.

     Les doigts graciles caressent les touches sans effort, laissant s’échapper les premières notes vaporeuses du prélude. Patiemment, les mesures d’introduction s’installent sans espièglerie. Posément, elles drapent la salle de concert d’un voile mélodieux et apaisant comme une profonde respiration. Les tierces fluides de la main droite conversent en harmonie avec les douces variations de la main gauche. Sortant de l’ombre, une main anonyme tourne la page. Les blanches, les rondes, les noirs triolets s’évadent du papier en séraphiques vibrations berçant l’auditoire. La portée s’effiloche en fibres de soie, tissant sereinement une trame élégante. Puis un accord en septième de dominante majeure plane suspendu dans l’espace. Comme un point d’interrogation, il attend paisiblement une réponse avant de s’évanouir en un soupir...



     Déjà sur la droite, deux mains se soulèvent délicatement au-dessus du clavier...



Texte protégé et déposé
sur le site iPagination



à suivre Partition N°2 par Java...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire